L’IGAS recrute


Un(e) inspecteur(trice) générale des affaires sociales - Un(e) inspecteur(trice) des affaires sociales de 1ère classe - Un(e) animateur/trice adjoint(e) de la Mission permanente inspection-contrôle (MPIC) de l’IGAS - Un(e) chargé(e) de veille et gestion de l’information numérique - Un(e) adjoint(e) au responsable de la section du numérique, chargé(e) des développements et de l’assistance aux missions - Des stagiaires

Actuellement, l’IGAS recrute :

Un(e) inspecteur/ inspectrice général (e) des affaires sociales
Un poste d’inspecteur général des affaires sociales est à pourvoir au tour fonctionnaire.
Les conditions de candidature sont fixées par les dispositions du II de l’article 8 du décret n° 2011-931 du 1er aout 2011 : âge, ancienneté, corps d’appartenance, parcours professionnel, responsabilités occupées.
- Pour télécharger l’avis de recrutement (JO du 27 octobre 2021)
- Pour télécharger la fiche de poste (ref PEP 2021-736868 – BIEAC 8016) : cliquez ici
- Date limite de réception des candidatures : jeudi 9 décembre 2021 inclus
- Pour en savoir plus sur les inspecteurs/inspectrices (tour fonctionnaire) : comment intégrer le corps de l’IGAS ?

Un(e) inspecteur/inspectrice des affaires sociales de 1ère classe
Un poste d’inspecteur des affaires sociales de 1ere classe est à pourvoir au tour fonctionnaire.
Les conditions de candidature sont fixées par les dispositions du II de l’article 7 du décret n° 2011-931 du 1er aout 2011 : âge, ancienneté, corps d’appartenance, parcours professionnel, responsabilités occupées.
- Pour télécharger l’avis de recrutement (JO du 27 octobre 2021)
- Pour télécharger la fiche de poste (ref PEP 2021-736859 – BIEAC 8015) : cliquez ici
- Date limite de réception des candidatures : jeudi 9 décembre 2021 inclus
- Pour en savoir plus sur les inspecteurs/inspectrices (tour fonctionnaire) : comment intégrer le corps de l’IGAS ?

Un(e) animateur/trice adjoint(e) de la Mission permanente inspection-contrôle (MPIC) de l’IGAS
L’IGAS recrute l’animateur/trice ajoint(e) de la mission permanentes inspection-contrôle (MPIC). La MPIC accompagne le développement de la fonction inspection-contrôle au sein des réseaux territoriaux de l’État dans le champ de la solidarité et de la santé (agences régionales de santé et directions régionales de l’économie, du travail, de l’emploi et des solidarités).
Placé(e) sous la responsabilité du chef de la mission permanente Inspection-contrôle, il/elle aura notamment en charge l’animation de la mission. Il/ elle sera le webmestre chargé du développement du réseau professionnel via le sharepoint de l’inspection contrôle (RESIC), le portail GED de l’IGAS…
Ce poste est ouvert aux titulaires de catégorie A : attachés ou autres corps de catégorie A.
- Pour télécharger la fiche de poste (réf. BIEAC n°7867 - PEP n°707021) : cliquez ici

Un(e) chargé(e) de veille et gestion de l’information numérique
L’IGAS est engagée dans un projet de gestion électronique des documents (ou ’management numérique des connaissances’) porté par une directrice de projet dédiée, placée auprès de la cheffe de l’IGAS.
Elle recrute un(e) chargé(e) de veille et gestion de l’information numérique, qui contribuera à ces projets et mettra en œuvre les différents plans d’actions au sein de l’entité ‘Veille et gestion de l’information’.
Dans un contexte de transformation globale des outils de gestion de l’’information, le/la chargé(e) de veille et gestion de l’information numérique doit maîtriser les dispositifs info-documentaires et disposer de savoirs et savoir-faire technologiques actualisés. Une bonne connaissance des solutions de veille du marché et de curation de contenus est attendue.
Le poste est ouvert : aux titulaires de catégorie A : notamment chargé(e)s d’études documentaires (documentalistes), attaché(e)s ; ainsi qu’aux contractuels.
- Pour télécharger la fiche de poste (BIEAC n° 6217 - PEP n° 697083) : cliquez ici

Un(e) adjoint(e) au responsable de la section du numérique, chargé(e) des développements et de l’assistance aux missions
L’IGAS recrute l’adjoint(e) au responsable de sa section du numérique, chargé(e) des développements et de l’assistance aux missions.
Au sein d’une équipe de 3 personnes, le titulaire contribuera à la transformation numérique de l’IGAS, notamment à :
- migrer les systèmes d’information développés localement (Access) vers une solution web (gestion de projets) ;
- la mise en place d’une gestion électronique des documents produits par l’IGAS (GED) ;
- fournir les outils utiles à des utilisateurs inspecteurs fortement nomades et travaillant régulièrement en interministériel ;
- administrer et faire évoluer ces solutions selon les retours utilisateurs (maintenance évolutive) ;
- effectuer une veille technologique pour proposer des outils web (de type Klaxoon, Calendly, Asana etc.) utiles aux missions.
Le titulaire aura la fonction d’adjoint au responsable de la section du numérique.
Le poste est ouvert aux titulaires de catégorie B ou contractuels.
- Date limite de réception des candidatures : 13 septembre 2021
- Pour télécharger la fiche de poste (BIEAC n°7795 - PEP n°690181) : cliquez ici

Des stagiaires
Chaque année, l´Inspection générale des affaires sociales (IGAS) accueille en stage, pour une durée de 4 à 6 mois, plusieurs étudiants de l’enseignement supérieur de niveau master 2 ou internat en médecine / pharmacie.
A partir de la participation effective à des missions avec les inspecteurs, les stages offrent une occasion de mettre en pratique les connaissances et compétences de ces étudiants. Ils permettent une initiation aux pratiques de l’évaluation, du contrôle, du conseil ou encore de l’audit, effectuées dans les organismes publics et privés chargés de mettre en œuvre les politiques sociales.
> Fiche de poste

 
Informations pratiques
Recherche sur le site
Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.